Fin de la zone blanche à l'Isle de Noé : les travaux avancent

Bientôt la fin de la zone blanche à l'Isle-de-Noé

Alors que l’absence de réseau mobile semble évidente à tous les habitants de l’Isle-de-Noé, elle a longtemps été sujette à discussion de la part des opérateurs. Ceux-ci ont finalement du rejoindre la position de Gers Numérique et des élus quand ont été réalisés, par un cabinet indépendant, des relevés sur le terrain en 2015.

Officiellement reconnue zone blanche en novembre 2015, la commune devait alors bénéficier d’un investissement réalisé par l’Etat qui a finalement transmis le dossier à Gers Numérique en mai 2017.

Entre temps, et pour faire gagner du temps, Gers Numérique avait identifié le site qui permettrait la meilleure couverture du village (et, par la même occasion, de Barran) et réalisé les études de couverture mobile.

Ensuite, de nombreuses actions ont été entamées pour permettre la résorption de cette zone blanche : les études géotechniques ont permis de valider l’implantation du site, la convention d’occupation de la parcelle a été signée avec le Maire de Barran qui se trouve en être le propriétaire, un marché public a été attribué. Les entreprises SPIE et AXIANS ont ainsi pu se retrouver sur site pour la première réunion de chantier le 19 décembre 2017.

A l’issue des délais habituels après le dépôt d’un permis de construire, les travaux ont pu commencer fin mai. Rendu compliqué par les conditions météos, le chantier s’est déroulé conformément au calendrier. Assemblé sur place depuis une dizaine de jours, le relais (haut de 35m pour un poids de 7 tonnes) a pu être gruté le 13 juillet 2018.

Raccordé au réseau électrique et sécurisé la semaine suivante, le site sera donc officiellement « remis aux opérateurs ».

Une mise en service prévue pour octobre

Les quatre opérateurs (Orange, Free, SFR et Bouygues Télécom) ont prévu de mutualiser les équipements et les travaux : c’est donc Orange qui réalisera ces opérations pour lui-même et ses confrères.

Il leur faudra installer leur matériel (qui est déjà commandé) et le relier à l’antenne d’Auch. En septembre, tout sera achevé et les quatre opérateurs disposeront alors d’un délai réglementaire de 6 semaines maximum pour configurer leur réseau. »

  • Vidéo d'Elaine Cordon pour La Dépêche du Midi