Des réseaux ouverts à la concurrence

Tous les réseaux d’initiative publique déployés par Gers Numérique (et quelle que soit la technologie) sont obligatoirement ouverts à la concurrence. Chaque opérateur (d’envergure nationale ou plus locale) a donc la possibilité d’utiliser ces réseaux et d’y proposer services et abonnements.

Réalisés grâce à 90 millions d’euros d’investissement public, ces réseaux sont mis à la disposition de tous les opérateurs qui le souhaitent et qui s’engagent à respecter les catalogues de service proposés par Gers Numérique.

Ces documents contractuels, qui encadrent donc l’utilisation des réseaux de Gers Numérique par les opérateurs (et notamment ses aspects techniques et financiers), suivent toutes les contraintes réglementaires ou recommandations de l’ARCEP et de la Mission Très Haut Débit.

Chaque opérateur, en fonction de sa propre stratégie, détermine s’il souhaite proposer des abonnements et services aux Gersois sur le réseau d’initiative publique.

Les réseaux FttH ayant vocation à être utilisés par le plus grand nombre d’opérateurs, pour garantir le succès de leur exploitation et de leur commercialisation, il convient de faciliter leur venue sur les Réseaux d’Initiative Publique.

Une architecture connue des opérateurs

Une architecture homogène, avec laquelle les opérateurs ont l’habitude de travailler, constitue une première étape et le sens des documents de recommandations sur la conception et la topologie du réseau à respecter dans le cadre du Plan France Très Haut Débit.

La réussite du déploiement et de la commercialisation d’un nouveau réseau d’infrastructures de boucle locale nécessite de s’appuyer sur un système d’informations (SI) fondé sur des données fiables et consolidées, et interopérables avec l’ensemble des systèmes déjà en place dans l’écosystème.

Interopérabilité des systèmes d'informations

Pour la définition des protocoles d’échange nécessaires à la commercialisation des réseaux déployés, la Mission Très Haut Débit s’appuie sur le groupe Interop’Fibre qui concourt depuis plusieurs années à l’interopérabilité des réseaux FttH par la normalisation des processus et des flux d’échanges d’information inter-opérateurs concernant le déploiement des réseaux, les commandes d’accès et le service après-vente.

Pour compléter ces travaux, la Mission Très Haut Débit travaille également sur les problématiques d’interopérabilité des processus SI liées au déploiement des réseaux d’initiative publique FttH. L’objectif de cette étude est d’évaluer les conséquences liées à la multiplicité des réseaux d’initiative publique FttH sur un mode de fonctionnement précédemment fondé sur des échanges bilatéraux entre opérateurs. Il s’agit aussi de proposer des pistes d’évolution pour mieux structurer les processus d’interopérabilité afin de faciliter l’exploitation commerciale des réseaux d'initiative publique et permettre la venue des opérateurs et fournisseurs d'accès nationaux.

Un modèle commun de données géographiques

Il parait aussi indispensable d’assurer l’interopérabilité des informations concernant le référentiel de l’infrastructure de génie civil et des réseaux fibre optique déployés.

Depuis 2015, l'Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l'audiovisuel (AVICCA), à laquelle adhère Gers Numérique, travaille à l'élaboration d'un modèle conceptuel de données des Systèmes d'Information Géographique (SIG) commun et à la définition des outils permettant la création, l'intégration et le contrôle de ces données.  

Toutes les recommandations de la Mission Très Haut Débit sont systématiquement intégrées aux actions réalisées par Gers Numérique pour la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance de ses réseaux.

Ceci peut également vous intéresser

Appelez votre Fournisseur d'Accès Internet !

Découvrez les démarches à entreprendre pour vous abonner à un nouveau réseau Gers Numérique et pour mettre à jour votre abonnement en cas de montée en débit

En savoir plus

Documents de référence

Schéma Départemental d'Aménagement Numérique, catalogues de services des réseaux ouverts à la concurrence, délibérations, marchés publics : retrouvez ici les documents de référence du plan gersois.

En savoir plus