Une filière industrielle et ses retombées dans le Gers

Le déploiement du Très Haut Débit s’appuie dans le Gers, comme dans le reste de la France, sur une filière industrielle performante, dont les différents acteurs interviennent tout au long du processus de conception, de réalisation et d'exploitation des réseaux.

Fabrication des câbles optiques et des équipements

Les fabricants de câbles optiques produisent les fibres optiques puis installent un revêtement de protection et une gaine isolante. En 2014, le label « câbles de France » est mise en place pour mettre en valeur les entreprises productrices de fibres optiques sur le territoire et certifier la qualité de la production.

Les équipementiers produisent les équipements passifs et actifs nécessaires pour fournir les services du Très Haut Débit (boitiers, répartiteurs, dérivateurs, transmetteurs, etc).

100% de la fibre optique déployée dans le Gers est fabriquée en France.

Les acteurs du déploiement et de l'exploitation des réseaux

Les chantiers de déploiement du Très Haut Débit mobilisent un grand nombre d’acteurs :

  • Les cabinets de conseil et bureaux d'études, qui participent à la conception et réalisent les études d'ingénierie des réseaux ;
  • Les entreprises de génie-civil, qui réalisent des tranchées, posent les fourreaux et les chambres ;
  • Les installateurs et techniciens, qui installent les câbles de fibres optiques et raccordent les abonnés aux réseaux FttH ;
  • Les opérateurs, qui exploitent  les réseaux et commercialisent des services innovants.

Depuis fin 2013, plus de 130 entreprises intervenant dans le construction et l’exploitation des réseaux publics sont réunies au sein de la «Fédération des Industriels des Réseaux d’initiative publique » (FIRIP). Cette fédération professionnelle représente plus de 11 000 emplois et un chiffre d’affaires de plus de 1,4 milliards d’euros.

Les retombées des déploiements gersois sont avant tout locales puisque la quasi-totalité des sous-traitants d’Orange, qui a remporté les marchés publics attribués par Gers Numérique, est gersoise : basés à Auch, Gimont, L’Isle-Jourdain, Mauvezin, Pavie, Preignan, ou Valence-sur-Baïse.

Une filière qui recrute et qui se forme

Le déploiement du Très Haut Débit sur l'ensemble du territoire par les opérateurs privés et les collectivités territoriales mobilisent des emplois de plus en plus nombreux.

Initié en février 2013 par l’État, l’OPCA de la Construction et les organisations professionnelles représentatives de la filière fibre optique, l’engagement d’un Appui Technique Prospectif a permis une analyse détaillée des besoins en formation, emplois et compétences liés au déploiement des nouveaux réseaux de fibre optique dans le cadre du Plan France Très Haut Débit. Les résultats de cette étude soulignent les importants besoins de formation pour la réalisation des installations terminales de fibre optique jusque dans les logements.

Rien que pour le raccordement final des abonnés sur les réseaux FttH, près de 20 000 emplois seront progressivement créés d’ici 2022.

Ces créations d’emplois s’appuieront sur de nouvelles formations initiales ou continues : c’est la raison pour laquelle Gers Numérique a soutenu le lycée de Samatan et son Centre de Formation des Apprentis dans la création formation et filières adaptées à ces nouveaux emplois.

Des métiers d'avenir grace à la fibre optique

La fibre optique déployée dans le Gers est 100% produite en France

Ceci peut également vous intéresser

Le Plan France Très Haut Débit et ses acteurs

Gigantesque projet d'aménagement du territoire, le déploiement du Très Haut Débit est piloté par l'Etat et son Plan France Très Haut Débit.

En savoir plus

Le déploiement du Très Haut Débit dans le Gers

Fibre jusqu'aux abonnés, montée en débit, nouveau réseau wifi, subvention satellite : découvrez toutes les technologies déployées dans le Gers pour améliorer votre débit.

En savoir plus